Des civilistes s’engagent dans la conservation du patrimoine : l’exemple de la fondation Patrimoine en chantier

Les affectations dans les domaines de l’environnement et de la conservation des biens culturels soutiennent la protection des ressources naturelles et la conservation du patrimoine culturel. Seulement, les moyens financiers nécessaires pour effectuer ces tâches d’intérêt public font souvent défaut, c’est pourquoi les établissements d’affectation actifs dans ces domaines, comme la fondation Patrimoine en chantier, peuvent bénéficier d’une aide financière. Les « Journées européennes du patrimoine 2022 » sont un événement important pour le directeur administratif de ladite fondation, Philipp Maurer.

À propos de l’engagement des civilistes, Philipp Maurer explique : « En travaillant sur l’un de nos chantiers, les civilistes apportent une contribution importante à la conservation des monuments historiques protégés ou à protéger, à leur maintien en état et à leur revalorisation. Une expérience qui les sensibilise au respect du patrimoine architectural. » Il nous donne un exemple concret des tâches dont se chargent les civilistes dans le cadre de ces projets soutenus financièrement par le CIVI.

La salle du Rössli a sans doute été édifiée en 1910, sur les fondations d’une construction plus ancienne. Elle est directement reliée à l’ancien restaurant, qui a été construit bien avant. Cette pièce bien proportionnée, qui n’a pratiquement pas subi de modifications depuis sa réalisation, accueillait jadis des fêtes et événements associatifs locaux. Afin de préserver ce témoignage d’une culture passée, il a fallu rénover d’urgence la structure d’origine de la salle. En tant que bien culturel, elle pourra continuer de recevoir des rencontres et des manifestations artistiques et culturelles sans but lucratif.

façade fortement endommagés par l’orage
La façade de bardeaux ainsi que le toit, fortement endommagés par l’orage, doivent être rénovés d’urgence.
© Société coopérative Rössli Trogen
À la fin de l’affectation, le toit est recouvert de tuiles anciennes.
À la fin de l’affectation, le toit est recouvert de tuiles anciennes.
© Société coopérative Rössli Trogen

La fondation Patrimoine en chantier, établissement d’affectation du service civil, a demandé une aide financière au CIVI pour mener à bien ce projet. « Les travaux ont pu commencer en juin 2021 : durant un mois, en collaboration avec la Société coopérative Rössli Trogen, un groupe de civilistes a été déployé sur le chantier. », raconte Philipp Maurer. Il s’agissait avant tout de couvrir le toit. Si la sous-couverture de bardeaux était encore relativement bien conservée, il a fallu remplacer de nombreux chevrons et poser de nouveaux liteaux. Ensuite, le toit a pu être couvert, pour la plus grande partie, avec des tuiles alsaciennes plates, anciennes mais encore en bon état. Et à Philipp Maurer de conclure : « Une nouvelle fois, une intervention du service civil a permis de réparer dans les règles de l’art un bâtiment historique, qui continuera de témoigner d’une culture passée et de raviver les souvenirs qui y sont liés. Et les civilistes qui ont pris part aux travaux emportent à leur tour des souvenirs, qui resteront gravés dans leurs mémoires. »

Dernière modification 09.09.2022

Début de la page

https://www.zivi.admin.ch/content/zivi/fr/home/brennpunkte/2022-fihi-2.html