COVID-19 : fin des affectations d’urgence du service civil

Thoune, 30.07.2020 - La plupart des affectations d’urgence du service civil prennent fin le 31 juillet 2020. Les civilistes continueront de soutenir les institutions des domaines de la santé, du service social et de l’instruction publique dans le cadre d’affectations ordinaires. Si nécessaire, ils viendront également en aide aux cantons pour l’identification des chaînes de transmission. Le service civil remplit ainsi le rôle qui est le sien, à savoir apporter un soutien ciblé jusqu’à la phase de rétablissement qui suit une crise.

Entre le 16 mars et le 31 juillet 2020, des civilistes ont accompli 21 215 jours de service dans le cadre de 565 affectations d'urgence dans toute la Suisse pour maîtriser la pandémie de COVID-19. D'après le droit du service civil, les délais de convocation aux affectations d'urgence sont plus courts et les établissements d'affectation ne versent pas de contribution à la Confédération. Parallèlement aux affectations d'urgence, les civilistes ont également fait 537 271 jours de service dans le cadre d'affectations ordinaires auprès d'institutions des domaines de la santé, du service social et de l'instruction publique. Lorsque c'était nécessaire, les tâches des civilistes ont été adaptées aux besoins engendrés par la situation de pandémie.

Aide à l'identification des chaînes de transmission
Actuellement, 33 civilistes soutiennent les services des médecins cantonaux ou les organes de conduite cantonaux pour l'identification des chaînes de transmission. Ces affectations peuvent durer des semaines, voire des mois.


Adresse pour l'envoi de questions

Heinz Schenk, Communication du CIVI, tél. +41 58 468 19 22, kommunikation@zivi.admin.ch



Auteur

Office fédéral du service civil
http://www.civi.admin.ch/

Dernière modification 17.01.2018

Début de la page

https://www.zivi.admin.ch/content/zivi/fr/home/dokumentation/medienecke/nsb-news_list.msg-id-79938.html