Jeunes et aînés : une équipe qui gagne

Ticino-3_Girasole-1
Un civiliste du Girasole discute avec les résidentes en leur servant le café

Les jeunes sont nombreux chaque année à faire leur service civil en maison de retraite. Un choix qui favorise les échanges intergénérationnels et améliore la qualité de la prise en charge des pensionnaires.

Qu’est-ce que les jeunes de 20 ans ont en commun avec les octogénaires en Suisse ? Leurs mentalités sont opposées, leurs expériences et leurs perspectives de vie, très différentes et leurs intérêts, divergents. Ces deux générations sont-elles pour autant en conflit ? À en croire les chiffres du service civil, ce n’est certainement pas le cas. En 2018, 16,6 % des jours de service civil ont été effectués dans le domaine des soins et de l’assistance aux personnes âgées, confirmant la tendance positive des années précédentes et faisant des soins et services sociaux le domaine d’activité préféré des civilistes.

Des échanges précieux

Les domaines dans lesquels les civilistes peuvent faire leur service sont nombreux. Pourquoi choisir de s’occuper de personnes âgées ? Nous avons posé la question aux civilistes de l’établissement Girasole, l’une des soixante-cinq maisons de retraite tessinoises, qui a ouvert il y a plus de dix-sept ans à Massagno. « C’est motivant, gratifiant et agréable. Cela me permet d’être en contact direct avec les personnes âgées. Travailler dans une atmosphère cordiale et plaisante rend l’expérience encore plus positive, » nous confie Gioele, qui fait son service civil en qualité de collaborateur polyvalent. « Cette expérience a été formatrice au niveau personnel et m’a fait grandir. L’atmosphère de travail est agréable et intime. Ici, c’est un peu comme une famille, » ajoute Alessandro. « Je me sens ‹ à la maison › avec les résidents, » confirme Andrea, qui fait son service en cuisine. La richesse des échanges intergénérationnels et l’atmosphère de travail stimulante et familiale font donc partie des motivations des civilistes.

Ticino-3_Girasole-2
Une résidente accompagnée par un civiliste dans ses déplacements quotidiens

De leur côté, les personnes âgées semblent profiter tout autant de la présence des jeunes civilistes : « Cela fait des années que je vis ici et les civilistes se succèdent derrière le bar, apportant un air de gaieté avec eux. Ils sont toujours disponibles pour nous aider, » se réjouit une résidente. « Je suis contente que ces jeunes entrent dans nos vies ! Ils amènent de la jeunesse, de la joie et nous aident dans les petites choses. C’est agréable de discuter avec eux de nos expériences et des leurs, » renchérit une autre.

Les domaines d’activité du service civil

Qui sont ces personnes qui souhaitent s’occuper d’une partie de la population à la fois si fragile et si importante pour notre société ? Les civilistes sont de jeunes gens qui ne peuvent effectuer le service militaire en raison d’un conflit de conscience et qui choisissent de faire un service civil, dont la durée est d’une fois et demie celle du service militaire. Les domaines d’activité du service civil sont très variés : santé ; service social ; instruction publique ; conservation des biens culturels ; protection de la nature et de l’environnement, entretien du paysage et forêt ; agriculture ; coopération au développement et aide humanitaire ; catastrophes et situations d’urgence.

Complémentarité entre civilistes et professionnels

En plus de favoriser les échanges intergénérationnels, la présence des civilistes permet d’alléger la charge de travail du personnel qualifié : « Je suis heureux que ces jeunes se joignent à notre équipe. Grâce à leur engagement, nous pouvons faire des travaux qui étaient remis à plus tard, comme l’astiquage, le nettoyage des filtres, etc., » se réjouit Davide, chef cuisinier au Girasole.

Un service civil, beaucoup de cahiers des charges

En effet, il y a un large éventail d’activités accessibles aux civilistes en maison de retraite, de l’aide en cuisine à l’administration en passant par les prestations d’hôtellerie et les soins de base. Et il n’est pas rare que les civilistes se découvrent une passion pour l’une ou l’autre de ces activités, comme en témoigne Xavier : « Pendant mon service civil, j’ai eu l’occasion de découvrir un monde qui m’était inconnu. C’est grâce à cela que j’ai trouvé ma voie sur le plan professionnel, en choisissant une activité au service de personnes en souffrance. Je vais commencer la formation d’assistant en soins et santé communautaire ici même, au Girasole. »

Pour le bien des personnes âgées, des civilistes et des professionnels

L’engagement des civilistes dans les maisons de retraite leur permet de découvrir de nouveaux parcours de formation et facilite le travail du personnel qualifié, améliorant ainsi la qualité générale des soins. Surtout, il donne lieu à des échanges intergénérationnels dans un climat d’acceptation et d’estime mutuelles, très enrichissants humainement parlant.  

Dernière modification 19.12.2019

Début de la page

Série d’articles : Soins, assistance et encadrement

Trois articles présentent les différentes possibilités d’affectation qui s’offrent aux civilistes dans le domaine de l’assistance et de l’encadrement. Le premier présente le service civil accompli auprès des jeunes, le deuxième, auprès des personnes en situation de handicap et le troisième, auprès des personnes âgées. Pourquoi parler de ce type d’affectations en particulier ? Les civilistes font environ 80 % de leurs périodes de service dans le domaine de la santé, du social ou de l’instruction publique. Les soins, l’assistance et l’encadrement y sont au premier plan et notre société évolue de telle façon qu’on peut s’attendre à voir augmenter la demande de prestations du service civil dans ce domaine. Une bonne raison de mettre en lumière ce qui se fait aujourd’hui et quels sont les défis à relever. Les trois articles portent sur des affectations au Tessin, pour souligner que le service civil est actif dans toutes les régions linguistiques du pays.

1re partie : Civilistes dans un centre éducatif : un bilan enthousiasmant

2e partie : De jeunes civilistes au service de personnes ayant un handicap

3e partie : Jeunes et aînés : une équipe qui gagne

https://www.zivi.admin.ch/content/zivi/fr/home/brennpunkte/1907-ticino-3.html